Entreprise

L’économe de fonctionnalité pour l’entreprise et le développement durable

Dans un contexte général, les entreprises, comprenant les industries, sont les principales sources de pollution dans le monde avec une production de 7 % d’agents pollueurs sur les produits finis. Si l’on parle d’économie, l’entreprise est un facteur majeur dans son développement. Toutefois, il faut avoir les raisons pour mettre en avant les problèmes qu’elles engendrent sur la vie sociale, mais aussi, environnementale et donc, sanitaire. L’économie de fonctionnalité fait partie de ces solutions qui peuvent limiter l’impact des activités de l’entreprise sur l’environnement.

Principe de l’économie de fonctionnalité

Vu les dommages qu’elles engendrent et de l’autre côté, l’apport économique qu’elles font bénéficier, la question est de savoir, comment combiner le principe de développement économique à travers les entreprises, tout en mettant en valeur les bénéfices sociaux et environnementaux. Et cela, afin de limiter au maximum l’émanation de matière et de produits négatifs. La réponse peut se trouver dans l’économie de fonctionnalité ou encore appelée, l’économie de service. Dans ce principe, la vente de produit sera substituée par la vente de service. Ceci permettra de stabiliser ou même d’optimiser le chiffre d’affaires tout en limitant les effets néfastes de la production d’énergies et de matières. En milieu social, l’économie de la fonctionnalité permettra ainsi de réduire la production de déchets dus à l’exploitation de la matière. Car, en utilisant la matière, la majeure partie des substances utilisées se transforment généralement en déchets après une période de six semaines. D’un autre côté, en favorisant le service à travers la revalorisation d’un produit pour en optimiser le cycle de vie, le service ainsi vendu, va permettre à l’entreprise de mettre en valeur ses produits suivant sa performance dans le temps, et dans un modèle de business de location. L’économie de la fonctionnalité permettra ainsi, non seulement de limiter les risques environnementaux et ainsi, de réduire les impacts négatifs sociaux, mais aussi, de développer la performance des produits d’une société, en optimisant le cycle de vie et donc, la performance et l’efficacité dans l’utilisation du produit. 

Un développement du business modèle

L’économie de la fonctionnalité et la valeur d’usage d’un produit sont beaucoup plus mis en avant du fait que la transaction par transfert d’un bien matériel sera amoindrie pour le bénéfice de la fonction qu’offre le produit. Dans le principe qui met en valeur l’usage, l’échange est valorisé, permettant ainsi, un droit d’accès à beaucoup plus d’individus. Par ailleurs, le produit, en tant que tel, et en tant que bien matériel, n’en sera plus qu’un simple moyen, situé dans le processus de transfert de service ou d’accès. De ce constat, on peut dire que la relation même qui situait le producteur avec son produit a nettement changé puisque ce n’est plus l’acquisition en tant que propriétaire du produit qui importe, mais, sa fonctionnalité. La rentabilité ne sera plus favorisée par le nombre et la quantité de produit fabriqué, mais de la quantité de produit fonctionnel et permettant à un usager de jouir dans le temps, de son bien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *