Emploi,  Entreprise

Se faire une carrière à travers le travail saisonnier

Le travail saisonnier est souvent confondu avec le job d’été. Toutefois, il n’est pas affecté qu’à l’été, mais suit des saisons bien particulières en fonction des besoins et des réalités sur le marché. Le travail saisonnier touche en grande partie le tourisme, l’agriculture et le sport. Il vous permet de changer de cadre professionnel régulièrement et de prend un break le temps d’une saison.

Quel contrat pour le travail saisonnier ?

Le contrat suit naturellement les saisons et les activités associées. Par exemple, le secteur touristique embauche des travailleurs saisonniers en haute saison, notamment dans l’hôtellerie et la restauration. Plusieurs secteurs multiplient leurs personnels pendant une période de forte demande : les animations pendant les vacances scolaires, les mains d’œuvre pendant les récoltes agricoles, les postes de sécurité et d’encadrement pendant les événements sportifs, etc. Ces recrutements ponctuels ne sont pas incommodants pour les employeurs puisque les événements se répètent chaque année aux mêmes périodes. Les employeurs comme les employés peuvent alors anticiper ces périodes. Ils signent un CDD classique ou saisonnier. Il est même possible de reconduire le contrat d’une saison à l’autre. 

Zoom sur les métiers saisonniers

Les secteurs les plus touchés par les travails saisonniers sont l’agriculture et l’agroalimentaire. Les périodes de recrutement ont lieu pendant des phases bien distinctes : la plantation, la cueillette, la récolte, la transhumance et bien d’autres encore. Les sociétés agricoles recrutent des saisonniers en renfort de leurs personnels. Ces travails ne requièrent pas souvent de formation préalable. Puis, il y a les activités sportives et les attractions touristiques qui s’intensifient particulièrement pendant les vacances scolaires. Néanmoins, les travails dans ces secteurs nécessitent une formation spécifique. Citons par exemple les moniteurs de sports nautiques, les guides de voyage et les guides de randonnés. Enfin, il y a l’hôtellerie et la restauration qui suivent d’un côté les vacances scolaires et de l’autre côté la météo qui favorise les vacances et les sorties. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *